La DBO5 est la quantité d’oxygène nécessaire aux micro-organismes présents dans un milieu pour oxyder (dégrader) les substances organiques contenues dans un échantillon d’eau maintenu à 20° et dans l’obscurité, pendant 5 jours.

L’eau analysée contient une quantité de matières organiques biodégradables, rejetées dans le milieu naturel, ces matières organiques vont être dégradées par voie biologique ce qui va entraîner un développement de microorganismes aérobique. Cette prolifération provoquera une chute de l’oxygène dissous dans le milieu récepteur et conduira à l’asphyxie des espèces présentes. Cette analyse permet donc de connaître l’impact du rejet dans le milieu récepteur.

Vous retrouverez le facteur d’analyse DBO5 sur toutes les analyses d’eau, notamment celles faîte par l’ONEDD.

En Algérie la valeur limite de la DCO pour les rejets d’effluents industriels est fixée par rapport aux deux décrets:

-décret 06-141 : DCO=35 mg/l

-décret 09-209 : DCO=500 mg/l